► Qui sommes-nous ?

Bienvenue sur FRÉQUENCE HISTOIRE. Fréquence Histoire, c’est le projet d’une webradio historique que nous avons lancé en octobre 2017.


Les émissions

► Chroniques littéraires

Nous réalisons mensuellement des chroniques littéraires. Tous les premier jeudi du mois, nous revenons sur un livre, récent ou non, et, à travers lui, un événement ou une figure historique.

► Dates-clefs

Dans cette émission, nous nous intéressons à une date emblématique de l’Histoire, qu’il s’agisse d’un événement d’ampleur, ou méconnu.

Les présentateurs

 

► Gauthier Bouchet

Je suis né le 15 novembre 1987 à Nantes. Après mon baccalauréat, j’ai poursuivi mes études à l’Université de Nantes, en histoire, jusqu’au master. M’étant passionné durant mes années de licence pour l’Antiquité romaine — notamment le Dominat, soit le « Bas-Empire » romain — j’ai toutefois bifurqué vers une spécialisation en histoire contemporaine, par la rédaction d’un master sur les élections législatives en Loire-Inférieure aux débuts de la Troisième République. Je finis actuellement en Sorbonne un doctorat sur le légitimisme dans l’Ouest français, avec Olivier Dard comme maître de thèse, en même temps que la rédaction d’un livre issue de mes recherches de master : La vie politique en Loire-Inférieure, 1869-1877.

Au-delà de l’histoire, mes centres d’intérêts sont l’écriture et la lecture, la politique, le journalisme, les nouvelles technologiques de l’information et de la communication (NTIC), la photographie, l’astronomie et la plupart des sciences naturelles,  à commencer par la paléontologie, qui fut ma première passion, dès l’âge de cinq ans. Conséquemment, j’ai aussi un certain intérêt pour l’histoire des sciences.

Philosophiquement, je me définis comme républicain et patriote, proche à la fois du bonapartisme et du gaullisme, et sensible à la pensée politique de figures françaises comme le général de Gaulle, Gambetta tout comme Napoléon III, malgré leur opposition, de même que Jaurès, Guesde, le colonel de la Rocque… J’assume l’éclectisme de ce panthéon personnel, fruit de mes lectures et de mes réflexions sur le meilleur système politique possible. Au-delà d’hommes politiques, j’admire l’héroïsme d’un Bayard, d’une Jeanne d’Arc, d’un Rossel.

Fin 2017, faisant le constat d’un manque en la matière, j’ai eu l’idée avec Franck de mettre en place une webradio historique. Ce projet est devenu Fréquence Histoire. L’année précédente, dans le cadre de mes travaux de recherche universitaires, j’avais entrepris la création d’une structure dans l’histoire politique de l’Ouest de la France : la Société d’histoire politique de l’Ouest (SHPO), dont j’anime depuis le site Internet, shpo.fr.

Nous contacter